Les différents types de chevilles

 es types de chevilles sont différents d’un modèle à l’autre.

Que se soit pour fixer une étagère au mur, un cadre, des éléments de cuisine ou encore un sèche-serviette vous devez utiliser des chevilles et des vis.

Or dans le rayon de votre magasin de bricolage vous êtes perdu devant tous les différents types de chevilles.

Alors comment choisir le type de cheville à utiliser?

Différents types de chevilles

Mais avant tout vous devez connaitre les conséquences si vous utilisez une cheville qui est mal adaptée.

Si le mur se fissure cela peut venir de l’épaisseur du support qui est trop faible. La distance entre chaque cheville est trop éloignée.

Le support où vous mettez une cheville peut se briser si le poids exercé sur la cheville est trop important.

La vis peut se rompre si sa résistance est insuffisante par rapport à la charge. Elle peux aussi se rompre si le diamètre est mal adapté à la cheville, ou si la vis est trop serrée dans la cheville.

La cheville peut se casser si elle n’est pas adaptée à son support ou si sa longueur est trop faible dans des matériaux pleins. Elle peut également se casser si la vis est mal serrée dedans.

Les éléments pour choisir une cheville.

Suivant ce que vous voulez fixer vous devez tenir compte de plusieurs éléments.

Tout d’abord vous devez savoir de quel matériaux est fait votre support. Certaines chevilles sont adaptées pour des matériaux mais pas pour d’autre.

Votre support peut être en béton, en brique ou en pierre. Celui-ci peut être plein ou creux mais également friable comme les carreaux de plâtre.

Ensuite vous devez connaitre le poids de la charge que vous allez fixer. S’il s’agit d’une charge légère ou lourde.

Les différents types de chevilles.

Les différents types de chevilles sont très variés, vous trouverez différents modèles.

Les chevilles à expansion s’utilisent sur des supports pleins et creux.

Dans un mur plein lorsque vous serrez la vis, la cheville va gonfler. Dans un mur creux une pince spéciale est nécessaire pour permettre l’expansion de la cheville qui va s’ouvrir comme un parapluie. Vous pouvez vous passer de la pince en serrant la vis mais vous risquez d’élargir votre trou. Votre cheville peut alors tourner dans le vide.

Les chevilles autoforeuses se vissent directement dans un support creux. Vous n’êtes pas obligé de faire un trou avant de les mettre. Les chevilles autoforeuses ont des ailettes qui s’écartent une fois la vis serrée à fond.

Les chevilles autoperceuses s’enfonce sans faire de perçage préalable. Enfoncez les directement avec un marteau. Utilisez les pour des charges faibles dans des matériaux creux comme des plaques de plâtre.

Les chevilles à écartement ont des parties fendues qui vont s’écarter pour exercer une pression et maintenir le blocage. Elles peuvent être en nylon ou métalliques. Utilisez les pour des matériaux pleins.

Les chevilles chimiques se fixent en injectant une résine spéciale dans la cheville avant de mettre la vis. La résine va se rependre par les orifices de la cheville. Une fois sec cela forme un bloc compact et solide qui accepte des charges très lourdes.

Les chevilles à basculement sont idéales pour permettre des fixations au plafond. Une fois qu’elles sont vissées dans un support vous avez un élément de la cheville qui bascule et qui fait appui contre la paroi.

Pour terminer cette article voici quelques conseils et astuces pour poser vos chevilles.

Pour faire le trou dans votre support, vous devez choisir un foret du même diamètre que votre cheville.

Pour des matériaux pleins faites votre trou légèrement plus long que votre cheville. Cela permettra à votre vis de ne pas buter au fond.

Vous pouvez prendre une vis un peu plus longue que votre cheville.

Si vous voulez enlever une cheville d’un mur et qu’elle ne vient pas vous pouvez visser un piton dedans pour vous aidez.

Photo © mariec31 – Fotolia.com



Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article si vous l'avez trouvé sympa, sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Merci d'avance :

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

type de cheville, types de chevilles, cheville pour plafond, différents types de chevilles, poser un plafonnier dcl, les différents types de chevilles, type de chevilles, chevilles autoforeuses, cheville a ecartement, chevilles pour plafond

Laissez votre commentaire ici :

  1. sequoia dit :

    Contrairement à ce qui est dit dans cet article, les chevilles à expansion qu’on utilise avec une pince ne s’utilisent pas dans des matériaux pleins mais dans des matériaux creux.

  2. Nicolas dit :

    Bonjour,

    Vous avez tout à fait raison. J’aurai dû le préciser, je vais rectifier ça.

    Dans un mur plein c’est la cheville qui va gonfler lorsqu’on entre la vis.
    Dans un mur creux les ailettes de la cheville vont s’écarter pour faire appui contre le support. D’où l’utilisation de la pince.

    Merci pour votre remarque.
    Bonne journée.