Pourquoi vous devez absolument nettoyer votre VMC?

Une VMC est conçue pour renouveler l’air présent dans votre habitation.
Au fur et à mesure que votre VMC fonctionne elle s’encrasse petit à petit et votre VMC peut vite s’abimer.
Vous devez donc nettoyer régulièrement votre VMC pour qu’elle reste performante.
Mais avant si vous ne connaissez pas le fonctionnement d’une VMC lisez cet article comment fonctionne une ventilation mécanique contrôlée.

Pourquoi l’entretien de votre VMC est important ?

Un manque d’entretien de votre VMC peut avoir plusieurs conséquences dans votre habitation.
A force d’utilisation votre VMC va s’encrasser et va devenir moins efficace.
Les entrées d’air et les extracteurs vont accumuler la poussière ainsi que les graisses.
L’air va donc moins bien circuler et l’air vicié ainsi que l’humidité vont rester plus longtemps chez vous.
Du fait de l’encrassement, certain modèles de VMC peuvent mal contrôler les débits d’air et vous aurez alors une augmentation de chauffage.
A cause de la poussière et des graisses le moteur peux se détériorer rapidement.
Du coup votre VMC risque de devenir plus bruyante. Un moteur mal entretenu peux créer un court-circuit dû aux graisses et cela peux provoquer un incendie.
C’est pour toutes ces raisons que vous ne devez pas négliger l’entretien et nettoyer régulièrement votre VMC
Le nettoyage de votre VMC.
Plusieurs types de VMC existent, vous devez donc consulter les fiches techniques fournies par le fabriquant de votre VMC.
Avant de commencer le nettoyage de votre VMC vous devez couper le courant sur votre tableau électrique.
Dans beaucoup de cas votre VMC se trouve dans le grenier, vous devrez nettoyer les gaines et le caisson du bloc moteur. Mais avant commencez par les entrées d’air et les bouches d’extraction.
Pour les entrées au dessus de vos fenêtres, démontez les et aspirez la poussière. Si vos entrées d’air sont hygroréglables vous ne devez pas les mouiller car certaines parties pourraient être endommagées.
Démontez délicatement les bouches d’extraction présentent dans vos pièces et nettoyez les en les dépoussiérant et en les lavant avec de l’eau savonneuse. Avant de les remettre en place rincez les bien.
Si vous avez la possibilité d’accéder à vos combles, vous pouvez démonter les gaines de votre VMC et aspirer la poussière qui se trouve à l’intérieur.
Profitez en pour nettoyer également le ventilateur de votre VMC si cela est possible avec un chiffon légèrement humide.
Pensez bien à nettoyer les entrées d’air et les bouches d’extraction tous les 3 mois environ. Tous les 6 mois faites le nettoyage des gaines et du ventilateur.
Enfin tous les 2 ans, n’hésitez pas à faire appel à un technicien qui contrôlera toute votre installation.

Comment changer le joint de la baignoire ?
Les différents types de chevilles