Tout savoir sur la réglementation thermique 2012

 ans un peu plus de deux mois la réglementation thermique 2012 va entrer en vigueur. Plus exactement le 1er janvier 2013.

Donc à partir de cette date tous les permis de construire à usage d’habitation seront soumis à la réglementation thermique 2012.

Le Grenelle de l’environnement a pour but de réduire par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Vous avez un projet de construction de maison neuf alors en tant que futur propriétaire vous serez tenu de respecter la réglementation thermique 2012 .

réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 – Les exigences

La réglementation thermique 2012 devra respecter 3 exigences en matière de performance : l’indice Bbio, L’indice Cep et l’indice Tic.

L’efficacité énergétique – Indice Bbio

L’exigence de l’efficacité énergétique est définie par le coefficient de besoin climatique, appelé Bbio.

Ce coefficient fixe la capacité d’une maison à limiter ses besoins en énergie de chauffage, de refroidissement et également l’éclairage artificiel.

La consommation énergétique – Indice Cep

La réglementation thermique 2012 impose aux nouvelles maisons une consommation d’énergie maximale (Cep) à ne pas dépasser.

Cinq éléments sont pris en compte dans le Cep. A savoir le chauffage, l’eau chaude, la ventilation, l’éclairage et la climatisation.

Le confort d’été – Indice Tic

Les nouvelles maisons qui seront construites devront être confortables sans forcement avoir recours à la climatisation.

La réglementation thermique 2012 impose que la température intérieure conventionnelle en été n’excède pas un certain seuil après 5 jours de très grosse chaleur.

Bien sur vous devez bien comprendre que les 3 exigences que nous venons de voir varie d’une région à l’autre en fonction du climat.

La réglementation thermique 2012 – Construction de maison neuve.

Pour être en accord avec la réglementation thermique la construction de votre maison neuve va devoir respecter plusieurs points. Votre maison devra être BBC.

La consommation d’énergie traditionnelle d’une maison neuve sera limitée à 50 kWhep/m²/an.

Ce chiffre est une moyenne car il varie en fonction du climat de votre région.

Il s’agira de la consommation nécessaire au bon fonctionnement de votre future maison. Ne vous inquiétez pas si vous êtes un accro de la télé ou de l’ordinateur, ce n’est pas pris en compte dedans.

La réglementation thermique va également imposer le recours à une énergie renouvelable. Vous aurez alors deux sources d’énergie, une traditionnelle et une renouvelable.

Elles devront êtes utilisées de façon alternative. Lorsque l’énergie renouvelable ne sera pas suffisante alors l’énergie traditionnelle devra prendre le relais.

Le vitrage de votre future maison sera aussi concerné par la réglementation thermique. Il ne devra pas excéder 17% de la surface total de votre maison.

La réglementation thermique 2012 – La rénovation.

Contrairement aux constructions neuves la réglementation thermique 2012 n’est pas obligatoire dans le cas d’une rénovation.

Rénover votre maison pour qu’elle soit BBC peut avoir plusieurs avantages :

Avoir une meilleure isolation vous permettra d’obtenir un meilleur confort dans votre maison. Aussi bien l’été que l’hiver. Vous aurez moins de déperdition de chaleur et vous ferez donc des économies de chauffage.

Comme pour une construction neuve, le vitrage joue aussi un rôle important. Avec de bonnes fenêtres vous aurez une meilleure isolation contre le froid mais aussi contre le bruit.

Lors de votre rénovation vous pouvez choisir un système d’énergie renouvelable pour votre eau chaude ou votre éclairage par exemple.

En rénovant votre maison vous faites un geste pour l’environnement. Votre maison sera moins polluante et moins gourmande en énergie. Vous pouvez aussi obtenir des aides et des subventions lors de la réalisation de vos travaux.

Un autre avantage à rénover sa maison et que cela valorisera votre patrimoine.

La réglementation thermique 2012 – Energie de chauffage

La réglementation thermique impose donc une énergie renouvelable. Votre maison devra être parfaitement isolée et étanche à l’air.

Les besoins en chauffage seront ainsi plus faibles.

Plusieurs solutions de chauffage peuvent être couplées avec une énergie renouvelable comme la chaudière à condensation gaz, une chaudière à bois, la pompe à chaleur, les éco-générateurs et le chauffage électrique.

Les solutions les plus courantes d’énergie renouvelable sont l’installation de panneaux solaires thermiques et les panneaux solaires photovoltaïques.



Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article si vous l'avez trouvé sympa, sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Merci d'avance :

Laissez votre commentaire ici :