Quelles sont les normes et la règlementation d’un abri de piscine ?

 et article fait partie du dossier “Tout savoir sur les abris de piscines”.

Nous allons voir aujourd’hui quelles sont les normes et la règlementation pour l’installation d’un abri de piscine.

Lors de l’achat de votre abri de piscine vous devrez vérifier certaines normes. De plus n’oubliez pas que l’installation d’un abri de piscine est règlementé.

Vous ne pouvez pas faire n’importe quoi pour installer votre abri de piscine.

normes et règlementation abri de piscine

Commençons tout de suite avec les normes.

Les normes d’un abri de piscine.

Pourquoi vous devez vérifier les normes de l’abri de piscine que vous allez acheter ?

La raison est simple. Votre abri devra être conforme à la loi n° 2003-9 du 3 janvier 2003. Loi pour la sécurité et la protection des enfants. C’est cette loi qui vise à éviter les risques de noyades des jeunes enfants.

Pour vous assurez d’être en conformité avec cette loi, regardez si votre abri de piscine porte la norme NF-P90-309.

Voici les caractéristiques de cette norme :

  • Quelque soit votre abri de piscine, lorsque toutes les ouvertures sont fermées l’accès au bassin doit être impossible.
  • Tout accès au bassin doit avoir un système de fermeture sécurisé et verrouillable.
  • Tout l’abri de piscine intérieur comme extérieur ne doit pas pouvoir blesser une personne.
  • L’accès au bassin doit être impossible pour un enfant de moins de 5 ans et permettre l’ouverture facile pour un adulte.
  • L’abri de piscine doit résister à des vents de plus de 100km/h et à un poids sur celui-ci de 45kg/m².

Votre abri de piscine peut aussi porter le label NF.

La marque NF reconnue par la loi est certifiée par AFAQ AFNOR CERTIFICATION. Elle évalue la qualité et les performances du produit. Le produit doit être testé et contrôlé.

La norme NF-P90-309 et le label NF doivent figurer sur l’abri lui-même ou alors sur l’emballage.

Maintenant que nous avons vu les normes voyons la règlementation.

La règlementation d’un abri de piscine.

Comme je l’ai indiqué en début d’article vous ne pouvez pas faire comme bon vous semble pour installer votre abri.

Le mieux est de vous rendre à votre mairie et de demander.

En effet les règles d’urbanisme sont différentes d’une commune à l’autre. Certaines mairies imposent la forme, le type, la couleur, les matériaux et même le type d’abri de piscine à utiliser.

Si vous êtes dans une copropriété consultez aussi le règlement de celle-ci. Cela peut vous éviter quelques problèmes avec vos voisins.

Dans certain cas une demande préalable de travaux ou un permis de construire peut être nécessaire.

Cela dépend de votre piscine si elle est déjà existante ou non. Du type d’abri que vous voulez installer et de la taille de votre piscine.

Dans le cas ou votre abri de piscine nécessite un permis de construire pensez à faire votre demande plusieurs mois à l’avance. Le délai d’obtention du permis peut être long.

Une dernière chose à penser pour terminer cet article. Signalez à votre assurance votre nouvel abri de piscine afin que celui-ci soit assuré.

Vous ne payerez que quelques euros de plus et vous serez couvert en cas de problèmes. Comme par exemple des catastrophes naturelles ou si un des éléments s’envole chez votre voisin et occasionne des dégâts.

photo © AlcelVision – Fotolia.com



Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Merci de partager cet article si vous l'avez trouvé sympa, sur Twitter, sur Facebook ou chez Google+ en cliquant sur un ou plusieurs des boutons ci-dessous. Merci d'avance :

Laissez votre commentaire ici :

  1. Le mieux également est de passer par un installateur agréée pour renforcer la sécurité au niveau des normes et de l’assurance.
    Je pense que le point de l’assurance aurait pu être + mis en avant car beaucoup oublie de déclarer.

  2. Nicolas dit :

    Bonjour,

    C’est vrai que beaucoup néglige ce point en oubliant de déclarer leur nouvel abri à leur assurance.

    Bonne journée

    Nicolas